Assemblages


La peau

Depuis peu, la couleur fait son apparition. même si cela pourrait n'être qu'une tentative d'égayer mes toiles, je justifie son usage par l'apparition d'une nouvelle matière : la fourrure. Cette confrontation avec la texture du lin me permet de lier la nudité de la peau de l'animal avec celle de la poupée.

Pour exacerber encore ce lien de matière, je choisis de peindre ses peaux de fourrure à l'huile et en couleur alors que les poupées sont à l'acrylique en noir et blanc. Mes œuvres prennent la forme de collages subtils.

Habiller la nudité par la peau.